In Samaná, Puerto Plata

Quoi de mieux qu’un petit voyage en République Dominicaine pour contrer la grisaille hivernale et recharger les batteries ?! Une petite cure de soleil, de dépaysement et d’exotisme, au coeur de la mer des Caraïbes qui fait le plus grand bien. Pour ce (mon tout premier!) voyage en République Dominicaine, je vous emmène découvrir quelques-uns des joyaux de la côte nord, de Samana à Puerto Plata, au gré d’incontournables et de belles adresses. Vous venez ?!

Voyage en République Dominicaine : de Samana à Puerto Plata

Mars 2018, je boucle mon sac à dos avec grande hâte et joie pour une destination dont le nom seul évoque l’aventure ensoleillée : un voyage en République Dominicaine. J’aurais mis un temps fou à vous raconter ce voyage et j’ignore vraiment pourquoi, car le coup de coeur a été immense ! À l’image du voyage, qui fut lui, très intense. 3 petits jours seulement sur place et l’envie déjà grande à la suite de cela, que d’y revenir et de découvrir d’autres facettes de cette île colorée des Caraïbes. Une carte postale où les adjectifs se bousculent et l’accueil chaleureux des dominicains ne vous laissera pas insensible !

Voyage en République Dominicaine : Partir avec XL Airways

Pour ce voyage, j’ai eu l’occasion de tester les services de la compagnie française XL Airways, qui propose des vols directs depuis Paris vers la République Dominicaine (Punta Cana toute l’année, Samana et Puerto Plata de fin décembre à début mai), à partie de 529€. En effet, XL Airways à fait le choix de se positionner sur le marché du low-coast en proposant des vols long-courrier à bas prix. Un tarif attractif, derrière lequel se cache l’idée d’un voyage « à la carte », pour ne prendre et ne payer que ce dont on a besoin. N’ayez craintes, bas prix ne veut pas dire réduction/restriction de tout. Pour chaque réservation, un bagage en soute et un repas chaud sont compris. Malgré l’absence d’écran individuel, la compagnie propose un service de « Cloud » gratuit avec une offre de divertissement (jeux, films, séries…) directement accessible sur vos ordis, téléphones ou tablettes. Pour plus d’offre, vous pouvez même souscrire à une section premium (environ 10€/vol) et si vous n’avez pas de support, vous pouvez aussi louer des tablettes (15€/vol). Bonus, XL airways propose un service (moyennant 15€) de « lunettes immersives Skylights » pour pouvoir regarder des films. Avis aux amateurs ! J’ai trouvé ca chouette comme concept, mais portant des lunettes de vue, ce n’était pas très confortable et étonnement, ca m’a vite donné la nausée. haha

Mais avant de s’envoler pour ce voyage en République Dominicaine, l’aventure a commencé dès le tarmac de l’aéroport ! Nous avons eu la chance inouïe de pouvoir y descendre ! Un petit rêve que je n’aurais jamais cru possible. En férue de voyages que je suis, à chaque fois que je prends l’avion et m’assieds côté hublot, je ne peux m’empêcher d’observer cette vie qui s’affaire de l’autre côté. Un joyeux balais hautement organisé et rythmé. Alors, je vous laisse imaginer la joie immense que j’ai pu ressentir lorsque nous avons enfilé nos gilets jaunes de sécurité et sommes passés pour quelques instants, de l’autre côté de la barrière.

C’était aussi fascinant, intriguant qu’impressionnant de se retrouver ainsi, au pied de l’avion, les yeux rivés vers le ciel tout en écoutant Matthieu nous raconter tout un tas d’anecdotes aussi bien sur la compagnie XL Airways que sur le fonctionnement de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle. Une véritable fourmilière, au timing millimétré ! En prime, nous avons pu découvrir l’intérieur de l’avion avant que les passagers n’embarquent.

Mon avis sur XL AIrways : En toute transparence, le voyage s’est extrêmement bien passé. J’ai trouvé que la classe économique est aussi confortable que n’importe quelle autre classe éco d’autres compagnies et l’absence d’écran individuel n’étant pas un critère de sélection pour moi, ne m’a absolument pas dérangé. Au contraire, puisqu’on le sait par avance, on s’organise. On se télécharge des films/séries sur son ordi, prévoit de la musique, un bouquin etc. Au pire, on peut toujours bénéficier du Cloud et du service Premium sur place (comme je vous en parlais plus haut). Aujourd’hui, comme beaucoup d’entre vous j’imagine, on recherche toujours à économiser et payer le moins cher possible son billet d’avion, car cela représente souvent une part importante du budget. Payer moins certes mais sans pour autant avoir l’impression de voyager en soute ! XL airways relève aisément le défi et je ne saurais que trop vous recommander cette compagnie pour vos futurs voyages.

Voyage en République Dominicaine : Où dormir ?

Après la logistique, place au voyage ! Un vol de 9h30 et voilà, l’aventure en terre dominicaine peut commencer ! Au cours de notre séjour, nous avons eu l’occasion de tester 3 types d’hébergements différents, deux à Las Terrenas et un à Cabarete.

  • Las Terrenas

AIC Dominicana

AIC Dominicana est en fait une agence immobilière qui propose outre la vente de biens, la locations de villas et d’appartements pour les vacances. Des villas pouvant accueillir de quatre à plus de vingt personnes ! Idéal pour les grandes familles ou les virées entre amis. Elles sont toutes situées aux environs de Las Terrenas, à l’intérieur des terres au sommet d’une colline ou bien en bordure de la côte. Pour nous, ca sera la Villa Kala Kala, juchée sur une petite colline face à la baie de Coson.

Arrivées de nuit, ce n’est qu’au petit matin que nous découvrons pleinement les lieux et ce décor digne d’une carte postale. Les premières lueurs se devinent à l’horizon et le sourire est déjà grand que de revoir la mer ainsi, à travers la fenêtre de ma chambre. L’exotisme du bout du monde comme je me l’imaginais et surtout, la quiétude matinale. La lumière est dorée et inonde la vallée que j’aperçois par la fenêtre de la salle de bain. Magique !

Ce recoin de la terrasse donne le ton et je crois bien que tout est dit ! Nous sommes ici au bon endroit et dans un véritable petit écrin de paradis. Cette maison est un vrai coup de coeur ! Une ambiance si singulière s’en dégage, avec ce sentiment de vivre à l’intérieur tout en étant à l’extérieur, grâce à ces nombreuses ouvertures dans chaque pièce sur ce panorama incroyable.

Donner la part belle à l’environnement pour mieux s’y fondre et s’en imprégner. Un décor entre terre et mer, comme je les aime, et où l’on a qu’une seule envie, y rester tout le séjour et ne plus en partir. On met les pieds sous la table et on savoure un petit déjeuner de roi face à la beauté de la nature. Pas un bruit, juste le silence envoutant du bout du monde.

Propriétaires de plusieurs maisons dans le coin, Laurent, le gérant d’AIC Dominicana, en profite pour nous faire découvrir deux autres villas dont celle-ci, Villa Jérome. Cette dernière offre d’un côté, une vue incroyable depuis la chambre sur le relief vallonné des terres, et de l’autre, sur la mer directement depuis le salon.

Sublime Samana

Cachée à l’abris des regards, Sublime Samana offre un cadre enchanteur, propice au dépaysement et au farniente ! Avis aux amateurs. Outre ses jolies chambres, j’en retiens surtout la beauté du jardin et son accès privatif à la plage.

Ca sera d’ailleurs ici, qu’on verra le plus beau coucher de soleil de tout le séjour. Un moment aussi magique qu’inoubliable. Je pense d’ailleurs que c’est de loin le plus beau coucher de soleil que j’ai pu photographier jusqu’à maintenant. Le plaisir d’observer les pieds dans le sable, le soleil décliner peu à peu et se jouer des nuages présents.

Finalement, je suis bien contente que le ciel n’ait pas été totalement dégagé ce soir là, car l’ambiance n’en était que plus belle, avec ses raies de lumière qui venaient zébrer le ciel. Presque irréel ! LA carte postale dominicaine que j’avais pu imaginer avant d’entamer ce voyage en République Dominicaine… ♡

Natura Cabana

À l’écart de la ferveur de Cabarete, Natura Cabana vous promet une douce mise au vert. L’occasion de dormir dans un havre de paix, au coeur de la végétation grâce à ces petites huttes. D’ailleurs, nous ne faillirons pas à la tradition de ce voyage et une fois encore, nous finirons la journée les pieds dans l’eau face à un joli coucher de soleil.

Voyage en République Dominicaine : Que faire, que voir à Samana ?

Bien loin de la ferveur de Punta Cana, je vous emmène pour ce voyage en République Dominicaine découvrir la quiétude colorée du nord et de ses joyaux. Cap en direction la péninsule de Samana. Un programme partagé entre terre & mer, excursion en quad dans des petits villages et virée en bateau. Sans oublier ses sublimes plages, idéales pour piquer une tête, faire une session de kite ou de surf.

  • Las Terrenas

Impossible de venir dans la péninsule de Samana sans vous arrêter faire une petite balade à Las Terrenas ! Ici, et comme dans tout le pays finalement, le scooter/moto est roi. Alors au choix, louez-en un et partez vous balader avec, ou préférez vous perdre à pieds dans ses belles rues colorées aux nombreuses murales.

  • Playa Coson

De fil en aiguille nos pas nous mènent à quitter le centre-ville de Las Terrenas pour poser nos affaires sur le sable blanc de la belle plage de Coson. Une fois de plus, c’est un décor de carte postale qui se dessine sous nos yeux et certaines se mettent même à rêver d’une petite session de kite ! Il faut dire que le cadre y est plus que propice, mais ce jour là, les conditions météos n’étaient pas favorable.

  • Restaurant Luis

Nous profiterons d’ailleurs du cadre dépaysant de Coson pour déjeuner au Restaurant Luis, les pieds dans le sable avec une vue imprenable sur cette mer turquoise. Cette petite cabane ne paie pas de mine comme ça, mais comme souvent, on s’y est régalé ! Je crois n’avoir jamais autant apprécié manger du poisson frais à chaque repas qu’en République Dominicaine. Qui plus est, le tout accompagné par des bananes plantains et autres manioc frits une bonne eau de coco ! Ca aussi c’est quelque chose à tester !

  • Une virée en quad

Après l’animation de Las Terrenas et la quiétude de Coson, cap sur l’intérieur des terres pour une virée quad avec Nicolas de Flora Tours. Installé ici depuis plus de 10 ans, il connait la péninsule comme sa poche ! Je ne saurais que trop vous le recommander les yeux fermés !! C’est de loin l’activité que j’ai préféré de tout le séjour.

Ce matin là, nous enfourchons nos quad pour une virée au coeur des terres de la province de Samana, entre végétation luxuriante et petits villages. La promesse d’une excursion haute en couleurs, en rencontres et partages. L’occasion idéale de découvrir une autre facette de la carte postale dominicaine. Un visage plus authentique, plus rural et souvent méconnu, voire oublié, mais ô combien touchant. Les visages croisés sont si souriants, les enfants se pressent dans les jardins et sur les abords des chemins pour nous saluer. Ca me rappelle vraiment beaucoup mon voyage à Cuba.

Au gré de la balade, on s’arrête pour un temps chez cette famille de cultivateurs pour une petite leçon culinaire, afin d’en apprendre plus sur la culture du cacao, du café, etc. Entre senteurs et saveurs, les sens sont en éveil et les papilles se régalent. L’occasion pour moi de retrouver avec joie ce goût de l’ananas qui m’avait tant fait succomber à Cuba. Les fruits ont cette saveur si incroyable ici !

  • Playa El Moron

La virée en quad se poursuit, après les villages et la végétation des terres, direction la plage, du côté de Playa El Moron. On s’enfonce à travers la forêt et soudain, le décor s’ouvre et une énième carte postale paradisiaque s’offre à nous. Ces rangées de cocotiers, cette eaux cristalline, le doux son des vagues, le sable fin… on pourrait rester là toute l’après-midi  ! L’accès n’y est pas facile, mais elle vaut le détour ! On se croirait seul au monde.

On profite d’une petite halte sur cette très belle plage, pour apprécier un petit cours in situ de cueillette et de dégustation de noix de coco. On regarde mi-amusées mi-éberluées ce jeune garçon grimper en un rien de temps au sommet (mains et pieds nus!), jusqu’à ne plus le voir du tout. On croirait à un jeu d’enfant ! haha

Du cocotier à nos papilles, on ne peut pas faire plus frais ! Et quel petit plaisir gourmand, parfait pour apprécier notre halte sur cet écrin de paradis.

  • Parc National de Los Haïtises

Mettre les voiles pour une virée en pleine mer, à la rencontre de l’incroyable beauté du Parc National Los de Haïtises et de son histoire. Un incontournable de tout séjour en terre dominicaine et encore plus si vous venez du côté de Samana. Vous n’aurez aucun mal à booker une excursion. D’ailleurs je sais que Nicolas, de Flora Tours en propose.

Nous levons l’ancre de Santa Barbara de Samana et à mesure que le bateau s’approche, le tableau s’esquisse et le charme opère. L’immensité de la baie de Samana s’ouvre à nous, quand soudain un relief s’esquisse au loin. Une série de grottes et un paysage ondoyant de Mogotes, qui me rappelle instantanément, encore une fois, celui de Vinales, à Cuba. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’on surnomme ce sanctuaire naturel « la Baie d’Halong des Caraïbes ». On comprend tout de suite pourquoi en voyant le décor ! Classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, il renferme des mangroves, grottes calcaires et de nombreux îlots qui abritent diverses espèces d’oiseaux.

  • Cayo Levantado

Du Parc National de Los Haïtises à l’îlot Cayo Levantado, il n’y a que quelques miles nautiques. Un recoin paradisiaque prisé par son cadre enchanteur et sa plage de sable blanc, parfait pour une halte à l’heure du déjeuner !

La virée en bateau se poursuivra un peu plus loin, en longeant les côtes et ses petits hameaux de pêcheurs. Une autre facette de la République Dominicaine et que j’aime particulièrement découvrir en voyage. C’est d’ailleurs ici, entre ces quelques barques de pêche que nous accosterons avant de reprendre la route.

Voyage en République Dominicaine : Que faire, que voir à Cabarete ?

Plage de sable fin et ruelles colorées, le décor est planté ! Bienvenue à Cabarete, située au nord-ouest de la péninsule de Samana. Une fois de plus, le coin est plus que charmant et on s’y presse avant tout pour ses plages propices aux activités nautiques, comme le surf ou le kite.

  • Playa el encuentro

Playa el encuentro est un véritable repaire pour les aficionados de surf ! Nous profiterons des premières lueurs de la matinée pour aller vérifier cela et avoir la furieuse envie de se jeter à l’eau !

Voyage en République Dominicaine : Que faire, que voir à Puerto Plata ?

Dernière étape de notre voyage en République Dominicaine, nous avons passée la journée entre terre et mer, marché local et balade à cheval pour découvrir la pétillante Puerto Plata et ses environs.

  • Puerto Plata

On prend un bon bol d’air aux abords de son majestueux fort San Felipe, avant de prendre de la hauteur en grimpant dans son célèbre funiculaire à l’assaut des 800m d’altitude de cette petite montagne qui domine la ville.

À l’arrivée, la promesse d’un joli panorama sur la ville et ses environs, ainsi qu’une balade dans son jardin botanique avec ses différentes espèces. Sans oublier, son fameux Christ rédempteur, qui n’est pas sans faire écho au célèbre Christ de Rio !

  • Mercado Modelo

Le petit bonheur de se mêler à cette effervescence dominicaine, entre senteurs, saveurs et couleurs. Si j’avais pu, j’aurais passé la journée entière dans les allées de ce marché local, tant c’est ce que je préfère en voyage. Et ce, aussi bien à découvrir, qu’à photographier !

Qui plus est, il n’y avait pas l’ombre d’un touriste à l’horizon. C’était d’ailleurs assez drôle de voir leur regard sur nous, à la fois surpris et amusés, comme si nous nous étions perdus ! Alors qu’au contraire, c’était précisément ce que nous recherchions. Ce quotidien, ces senteurs, ces saveurs. On apprend beaucoup en se baladant au coeur du marché local d’une ville et celui-ci n’y a pas fait exception. Vous êtes prévenus ! À ne vraiment pas manquer si vous passer à Puerto Plata !

  • Parque Independencia

Outre son Mercado Modelo et son Funiculaire, impossible de repartir sans faire un petit détour par le coeur historique de Puerto Plata, à l’ombre de ses maisons colorées, de ses palmiers et de son église San Felipe Apostol. Vous pourriez même vous laisser aller à un petit pas de merengue !

Entre Puerto Plata et Cabarete

  • Playa Sosua

Si l’itinéraire de votre voyage en République Dominicaine vous conduit sur la côte nord du côté de Puerto Plata, alors poussez un peu plus à l’Est en direction de Samana et faites un stop à Sosua. Une halte idéale pour une baignade ou une petite session de snorkelling, avant de déjeuner les pieds dans le sable. Sans oublier de siroter une traditionnelle eau de coco !

  • Sosua

Enfin, notre dernière journée en terre dominicaine se termina de la plus jolie des manières, à cheval. Une balade le long de la plage, afin de faire le plein d’émerveillent et d’iode ! Encore une fois, une activité différente et surtout idéale pour découvrir un nouveau recoin de la République Dominicaine, parfois plus sauvage et inaccessible autrement.

Vous l’aurez compris, il y a mille et unes choses à découvrir en République Dominicaine.
La côte nord réserve de jolies surprises, parfois bien loin des attraits touristiques, afin de découvrir un visage plus authentique de cette belle île des Caraïbes. Une carte postale haute en couleurs, qui j’espère, vous aura donné envie d’y aller à votre tour !

 

Un grand merci à XL Airways & à Travel Insight pour cette invitation,
ainsi qu’à mes compagnons de voyage sans qui l’aventure n’aurait pas été la même !

Je reste comme toujours, libre de mes propos et de ma ligne éditoriale.
Recommended Posts

Start typing and press Enter to search

Send this to a friend