Couvrant une superficie de 110 km², l’île de Saona est le joyau de la couronne du parc national de Cotubanamá. Alors que les courants sont souvent forts, les récifs coralliens de Saona se sont bien développés et demeurent sains. La Parguera est le lieu de plongée le plus populaire, aussi bien pour les plongeurs amateurs que les plongeurs expérimentés, suivi de Peñón I et II, avec des profondeurs allant de 9 à 33 mètres. Vivaneaux, mérous, tortues – Saona est le site de ponte le plus important de la République dominicaine – raies et grands bancs de poissons habitent ces eaux. D’autres endroits intéressants sont Punta Cacón, offrant peu de profondeur et des récifs où des homards se cachent des prédateurs ; El Faro, un récif de plongée au large de la côte sud de Saona et El Canal de Catuano, où vous pouvez souvent apercevoir des raies mantas et des roussettes sur le fond marin.

Isla SaonaIsla SaonaIsla Saona
Centrer
Circulation
A vélo
Transports
Google MapsItinéraires

Autres attractions

Titre

Bayahíbe

Cette pittoresque ville de pêcheurs de Bayahibe est une attraction en soi. Bayahibe a conservé son rythme dominicain, de ses restaurants et bars locaux à ses éventaires d’art et d’artisanat et ses pêcheurs qui quotidiennement rapportent les prises.

Bayahibe, La Romana

Casa de Campo

À Casa de Campo, emmenez vos enfants voir les chevaux du grand joueur de baseball Sammy Sosa au Ranch équestre. Ce complexe propose trois programmes destinés aux enfants âgés de 1 à 12, entre autres des jeux olympiques sur la plage et une  chasse au trésor, ainsi qu’un Club Bonche4TeensClub très apprécié, qui dispose d’une table de billard, du air hockey, de musiques, de films et plus encore.

La Romana, Famille

Casa Ponce de León

Avez-vous souvent l’occasion d’entrer dans la maison d’un explorateur espagnol du XVIe siècle ? La demeure de Juan Ponce de León est toujours sur pied dans la ville de San Rafael de Yuma, au sud-est, près de Higüey, où il vécut avant de partir en mer pour conquérir Porto Rico.

La Romana, Punta Cana

Catalinita

Les gros poissons à de bonnes profondeurs distinguent les eaux de l’île de Catalinita, remplies de grands coraux, raies mantas et même des requins, si vous avez de la chance.

Bayahibe, La Romana

Cueva de las Maravillas

Cet immense réseau de grottes abrite des centaines de pictogrammes et pétroglyphes taïnos bien conservés remontant à des milliers d’années. Promenez-vous parmi d’impressionnants exemples d’art rupestre, de stalactites et stalagmites, qui ont valu à ce site son nom de « grotte des Merveilles ».

Bayahibe, Juan Dolio, La Romana

Cueva del Chicho

Cueva del Chicho est l’une des grottes souterraines les plus remarquables. Ses scintillantes eaux douces aigue-marine attirent de nombreux promeneurs mais elle contient également une multitude de pétroglyphes.

Bayahibe, La Romana

Cueva del Peñón

Les grottes du Peñón révèlent la plus riche vie marine de Bayahibe. La mer traverse cette série de grottes spectaculaires et accidentées, parsemées le long du côté ouest du parc national de Cotubanamá.

Bayahibe, La Romana

Cueva del Puente

L’une des grottes les plus accessibles, située dans le parc national de Cotubanamá – il y en a plus de 400 – Cueva del Puente révèle une salle à trois niveaux contenant des stalactites, stalagmites, pictographes taïnos et de nombreuses chauves-souris.

Bayahibe, La Romana

Start typing and press Enter to search

Send this to a friend