El Morro
Montecristi
Punta Rucia
Montecrisit
Malecón
Montecristi

Montecristi

Bienvenue à

Montecristi

Joyau du nord-ouest, la province frontalière de Montecristi offre un paysage sauvage et spectaculaire prêt pour des aventures hors des sentiers battus. Des rizières, des bananeraies, des chèvres et des cactus géants en bordure de route, tels des sentinelles, laissent place à des marais salants et des falaises de calcaire étreignant un océan Atlantique riche en vagues. Dans ce paysage paraissant en partie désertique, en partie méditerranéen, d’épais tunnels de mangroves conduisent à des lagons d’eau douce alors que des îlots au large grouillent d’oiseaux migrateurs et offrent des plages de sable blanc désertes.

Voir plus

Sans prétention, la ville de San Fernando de Montecristi – fondée par Nicolás de Ovando en 1501 et portant le nom du roi Ferdinand d’Espagne – révèle un héritage riche et inspirant. C’est là que le cubain José Martí et le général dominicain Máximo Gómez ont planifié l’indépendance de Cuba vis-à-vis de l’Espagne – vous pouvez voir des documents clés exposés dans le Museo Máximo Gómez. Juan Isidro Jiménez, président de la République dominicaine de 1899 à 1911, a vécu à Montecristi, alors que des immigrants affluaient de l’Europe, des États-Unis et de l’Amérique du Sud pendant cette période pour prendre part à l’exportation du bois et des produits agricoles de cette région. La ville fut transformée en un important port commercial. Peu savent également que Montecristi est l’endroit où le premier aqueduc, chemin de fer et téléphone furent installés en République dominicaine.

Les couchers de soleil embellissent la petite mais très belle promenade et plage de la ville, entourées d’une multitude d’hôtels et de restaurants servant la traditionnelle spécialité régionale à base de chevreau aux épices. De votre table sur le front de mer et de tout point de la ville, vous verrez les vues caractéristiques de El Morro – le plateau emblématique dominant Montecristi comme s’il s’agissait de sa propre « Montagne de la Table », au pied duquel repose une spectaculaire plage dorée. Ceux qui quittent le sable et s’aventurent dans l’océan Atlantique peuvent faire du kitesurf ou plonger sous l’eau pour explorer la barrière de corail, parallèle à El Morro et s’étendant jusqu’à Punta Rucia. C’est le récif le plus grand et le mieux conservé de la République dominicaine. Au loin, en face de la baie de Montecristi, les meilleures aventures de plongée snorkeling et de plongée sous-marine du pays vous attendent au large de Cayo Siete Hermanos, une série de sept îlots faisant également office de principal lieu de nidification de fous bruns et d’oiseaux migrateurs.

Enfin et surtout, vous voudrez découvrir des épaves – les eaux de Montecristi sont connues comme « le cimetière de bateaux des Caraïbes » avec plus de 450 galions coulés, remontant à l’époque de Colomb, dont la plupart attendent d’être découverts et étudiés par les archéologues marins.

Avec des terres sauvages, qui conduisent inévitablement à des surprises au grand air, Montecristi est l’endroit où vous pouvez vivre votre propre aventure de Pirates des Caraïbes.

La principale entrée à Montecristi est l’aéroport international de Cibao (STI) à Santiago, suivi de l’aéroport international Gregorio Luperón (POP) à Puerto Plata.

DERNIERS ÉVÈNEMENTS
Sep 29 - Oct 2

Mariposas de Acero

Teatro Nacional
Mariposas de Acero (Butterflies of Steel) is a historical musical narrated to the rhythm of Urban mu...
Oct 2 @ 6:00 - 10:00

Bonyé in the Colonial City

Ruinas de San Francisco
Grupo Bonyé returns with free presentations every Sunday with all the flavor and joy that character...
Oct 9 @ 6:00 - 10:00

Bonyé in the Colonial City

Ruinas de San Francisco
Grupo Bonyé returns with free presentations every Sunday with all the flavor and joy that character...
GUIDES & CARTES
generic-parallax-left-1

Attractions à Montecristi 

Recherche d’attraction

 
 
Le Malecón de Montecristi est devenu un quartier populaire. Il permet aux habitants de vivre au rythme de la musique le week-end. Il existe plusieurs autres endroits en ville, où vous pourrez danser au rythme de la bachata et du merengue, et parfois même sur de la musique live.  
Vie Nocturne
Villa Doña Emilia fut jadis la demeure de la famille Rodríguez Jiménez, qui importait du matériel de construction de la France à la fin du XIXe siècle et bâtit la maison qui s’y trouve actuellement.
Culture

Où se loger à

Montecristi

Filtre
Categories
Apply Filter Réinitialiser
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Commencez à taper et appuyez sur la touche Entrée pour rechercher:

Send this to a friend