De gauche à droite en partant du haut : Leticia Tonos, Jose Rafael Sosa, Erika Alvarez, Carlos Veras et Cosette Garcia En bas : Les employés de l'Ambassade de la République dominicaine accompagnés de Pedro Verges Ciman, ambassadeur de la République dominicaine au Canada, au centre.

Montréal, mardi 4 juin 2019 – L’ambassade de la République dominicaine au Canada et le ministère du Tourisme de la République dominicaine ont organisé, avec succès, le premier festival officiel du film dominicain au Canada avec l’appui de la Commission du film de la République dominicaine (DGCINE), la semaine dernière.

Du 28 au 31 mai 2019, une sélection de films dominicains primés a été présentée dans la région d’Ottawa-Gatineau et à Montréal. Les projections gratuites, ouvertes au public, ont permis aux cinéphiles de se plonger dans des films dominicains en langue espagnole. Les trois films, « Juanita », « Colours » et « Hay un Pais en el Mundo », ont été sélectionnés pour mettre en valeur la diversité du nouveau cinéma dominicain et donner aux spectateurs un aperçu de la culture dominicaine. Parmi les meilleurs moments de la Semaine du Film dominicain au Canada, notons tout d’abord la présentation du film « Juanita » par sa réalisatrice, Leticia Tonos, mais aussi les quelques mots d’introduction aux films « Colours » et « Hay un Pais en el Mundo » par le réputé critique de films dominicain Jose Rafael Sosa,  auprès des participants des soirées d’ouverture à Ottawa et à Montréal.

Le colloque cinématographique « Promotion de la culture par le cinéma » s’est tenu dans les locaux de l’UNAM, en présence de : Leticia Tonos, réalisatrice ; Michael Dobbin, producteur canadien ; Peddy García, directeur du cinéma et de l’audiovisuel du Département du Commissaire de la culture de la République dominicaine aux États-Unis; Sylvie Jasen, coordonnatrice des projets internationaux à l’Université Carleton; Alicia Mayer Gonzalez, directrice du campus canadien UNAM-Canada; et du journaliste dominicain et critique de cinéma José Rafael Sosa, qui, lors de son discours, a affirmé que la relation entre le cinéma et la culture est réciproque, puisque les valeurs, les connaissances, les attitudes et les règles de comportement sont mutuellement transférées.

« L’excellent accueil de cette première vitrine a été démontré de manière particulière, pour le documentaire « Hay un Pais en el Mundo », dont la projection a provoqué une vague d’émotions chez le public montréalais, applaudissant à plusieurs reprises la production de José « Pinky » Pintor. Ce fut plus particulièrement le cas pour les spectateurs dominicains, qui dans son ensemble ne pouvaient contenir leurs pleurs, fruit de la nostalgie et du sentiment de fierté que le documentaire leur avait éveillé », a déclaré le critique de cinéma, Jose Rafael Sosa.

L’ambassadeur de la République dominicaine au Canada, Pedro Vergés Ciman, a remercié le public pour le grand accueil réservé aux trois films dominicains, qui témoignent de l’engagement de nombreux cinéastes dominicains pour fournir des productions de qualité.

« Près d’un million de Canadiens viennent nous rendre visite en République dominicaine chaque année, attirés par notre hospitalité et nos magnifiques plages. Nous en sommes fiers, mais peut-être encore plus de ceux qui reviennent, année après année, et avec qui nous commençons à nouer de solides amitiés. En conséquence, certains visiteurs veulent en savoir plus sur nous et regarder nos films est un bon point de départ », a déclaré Cosette Garcia, directrice du bureau de la promotion du tourisme en République dominicaine à Montréal, lors de la soirée d’ouverture à Montréal.

www.GoDominicanRepublic.com

_______

À propos de la République dominicaine

La richesse de son histoire a permis à ce pays de se développer comme une destination offrant une grande diversité de centres de villégiature à saveur tant dominicaine qu’européenne, ce qui attire plus de 900 000 visiteurs canadiens annuellement. Reconnue par l’International Association of Golf Tour Operators comme la destination de golf #1 dans les Caraïbes et en Amérique latine, la République dominicaine compte au total 26 terrains de golf, des hôtels de luxe, une nature immaculée ainsi que de pittoresques villages habités par de chaleureux Dominicains. La République dominicaine est pourvue de certaines des plus belles plages du monde, d’une histoire et d’une culture fascinante et est considérée comme repère idéal pour les célébrités, les couples et les familles.

Entourée par la mer des Caraïbes au sud et l’océan Atlantique au nord, la République dominicaine propose une variété d’activités sportives, de loisirs et de divertissement, des expériences culturelles exclusives comme la danse, les fêtes du carnaval, ainsi que des spécialités dominicaines comme les cigares, le rhum, le chocolat et le café, ambre et larimar. Entre les plus aventureux Puerto Plata, la végétation luxuriante Samaná, le Santo Domingo historique, le soleil Punta Cana, le luxe à La Romana, la très animée Barahona et parmi beaucoup d’autres choses, chaque zone a quelque chose pour chaque type de voyageur et budget.

 En plus de ses expériences inexplorées d’un océan à l’autre, le pays a également acquis une réputation mondiale pour son peuple chaleureux et hospitalier. Avec huit aéroports internationaux et neuf zones écologiques distinctes, il n’a jamais été aussi facile d’accéder à la République dominicaine. -30- Pour consulter les plus récentes nouvelles, obtenir des images ou le dossier de presse, visitez le site web officiel du ministère du Tourisme de la République dominicaine à l’adresse : www.GoDominicanRepublic.com Photos de l’événement à Montréal : https://tactukphoto.pixieset.com/2019-05-31mtldominicanfilmfest/f/8515425/Photos de l’événement à Gatineau : http://carlosbolivar.pass.us/dominicanrep/

Contact médias :

Camille Chapdelaine / Brigitte Chabot Communications

camille@bchabotcom.ca / Tel. 514 861-7870 x 222

Start typing and press Enter to search

Send this to a friend