La Porte du Comte est l’un des lieux les plus symboliques de la République dominicaine. Outre le fait qu’elle fait partie de l’ancien mur d’entrée à la Ville Coloniale, la protégeant d’attaques, cette porte arquée est l’endroit où l’un des Pères Fondateurs de la République dominicaine, Francisco del Rosario Sánchez, leva pour la première fois le drapeau dominicain et proclama l’indépendance de la nation le 27 février 1844. La Puerta del Conde – nommée d’après le Comte de Peñalba, ancien capitaine général de Saint-Domingue, qui réussit à défendre la ville contre une invasion britannique en 1655 – sert désormais d’entrée principale au Parque Independencia, où se trouve le mausolée des Pères Fondateurs. Également face à l’entrée de la Calle El Conde, c’est l’endroit où, tous les ans, le président de la République dominicaine fait une apparition le Jour de l’Indépendance et lors d’autres jours fériés pour rendre hommage aux héros de la nation. Au-dessus de l’arche de la Puerta del Conde, on peut lire une phrase en latin indiquant : « iDulce et Decori est pro patria morii » ou « Il est en effet doux et honorable de mourir pour la patrie ».

Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Autres attractions à Saint-Domingue

Titre

Boca Chica

À quarante minutes en voiture à l’est de Saint-Domingue, cette ville balnéaire de sable blanc offre une animation typiquement dominicaine : des hôtels et restaurants bordent la plage, des marchands ambulants proposent leurs articles et des stands de friture vendent des assiettes de vivaneaux campêches, tostones et yaniqueques.

Saint-Domingue, Famille

Start typing and press Enter to search

Send this to a friend