Découvrez l’histoire de l’indépendance de Cuba dans ce coin retiré du nord-ouest de la République dominicaine. Demeure au XIXe siècle du général dominicain, Máximo Gómez, la petite maison d’un étage, convertie en musée, abrite des documents historiques clés concernant l’indépendance de Cuba ainsi que des objets et des effets personnels appartenant autrefois à l’écrivain et politicien cubain, José Martí, et à Máximo Gómez. C’est également le lieu où Martí et Máximo Gómez signèrent le Manifeste de Montecristi en 1895, un document déterminant qui définit l’indépendance de Cuba vis-à-vis de l’Espagne.

Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Autres attractions à Montecristi

Titre

Marais Salants

Avant d’atteindre le cœur de la ville, vous verrez les célèbres marais salants de Montecristi. Vous pouvez les visiter et découvrir la production de sel : de l’eau de mer est concentrée dans des marais peu profonds, construits par l’homme, avant qu’elle ne s’évapore, formant des cristaux de sel.

Montecristi, Culture

Musée Máximo Gómez

Découvrez l’histoire de l’indépendance de Cuba ! Demeure au XIXe siècle du général dominicain, Máximo Gómez, la petite maison d’un étage, convertie en musée, abrite des documents historiques clés concernant l’indépendance de Cuba.

Montecristi, Musées, Culture

Reloj de Montecristi

La tour de l’horloge sur la place publique de Montecristi, ayant la forme d’une petite Tour Eiffel, a été conçue par l’ingénieur français Alexandre Gustave Eiffel et construite par le célèbre horloger français Jean-Paul Garnier.

Montecristi, Culture

Villa Doña Emilia

Villa Doña Emilia fut jadis la demeure de la famille Rodríguez Jiménez, qui importait du matériel de construction de la France à la fin du XIXe siècle et bâtit la maison qui s’y trouve actuellement.

Montecristi, Culture

Start typing and press Enter to search

Send this to a friend